Proposition 91

Reconnaissance, par l’Union européenne, du retour de la Crimée à la Russie et proposition à la communauté internationale, pour la crise russo-ukrainienne, d’un arrangement de bon sens, respectueux des frontières culturelles, historiques et linguistiques véritables, en vertu duquel les zones russophones de l’Ukraine qui en exprimeront la volonté seront rattachées à la Russie, tandis que l’Ukraine véritablement ukrainienne accèdera à une liberté entière et sera accueillie comme elle le souhaite, et si elle le souhaite, au sein de l’Union européenne, sans restriction d’aucune sorte.