Proposition 88

Soutien à l’idée d’un État chrétien au Proche-Orient, une sorte de deuxième Israël, probablement un Grand Liban, où trouveront asile les chrétiens d’Orient qui souhaiteraient quitter leur pays, ou seraient contraints de le faire. La diplomatie européenne s’estimera aussi étroitement responsables de la sécurité et de l’indépendance de ce réduit chrétien qu’elle estime l’être, à juste titre, de l’indépendance et de la sécurité d’Israël. Il faut espérer que ce nouvel État manifestera autant d’ardeur à vivre et à se défendre que le fait son voisin hébreu.