Proposition 72

Rien que l’Europe, toute l’Europe : l’Ukraine, la Biélorussie si elle le souhaite, la Serbie, la Macédoine, le Monténégro, l’Albanie, le Kossovo, l’Islande, la Géorgie voire la Russie ou la Suisse si elles en éprouvent un jour le désir, ont toute leur place naturelle dans l’Union européenne et devront y être accueillis en accord avec les autres peuples de notre continent appelés à s’exprimer par voie référendaire.