Proposition 7

Dénonciation de la convention de 1951 relative au statut des réfugiés. Cette convention, née comme une conséquence des bouleversements de la Seconde Guerre mondiale, est aujourd’hui, dans un contexte différent, totalement périmée et elle protège moins les réfugiés véritables qu’elle ne sert les intérêts du remplacisme global, des industries de l’homme et de la fabrication sereine de la Matière Humaine Indifférenciée (MHI).