Proposition 54

Abandon de l’installation des dits “carrefours européens”, et effacement progressif de beaucoup de ceux qui existent : ils concourent largement à l’artificialisation précipitée des sols, dévorent les terres agricoles et servent d’aimants à toute sorte de signes, panneaux, édicules, édifices responsables pour une part importante de la dévastation des paysages. On les remplacera par des ralentisseurs.