Proposition 50

Instauration d’un droit à la nuit, et à la contemplation non-parasitée du ciel étoilé. Les communes rurales seront dissuadées de procéder à tout éclairage autre qu’indispensable, et la remigration, rétablissant une sécurité plus grande, rendra moins nécessaires les théories de lampadaires. L’érection en sanctuaires des zones inhabitées (52) tendra pareillement à restituer à l’obscurité d’amples réserves territoriales.